Votre histoire – Raconter les abus sexuels faits aux enfants

Les violences sexuelles touchent les enfants et les adolescents au cœur de notre société. La Commission indépendante sur les abus sexuels faits aux enfants souhaite aujourd’hui donner aux adultes concernés ainsi qu’aux témoins de l’époque la possibilité de raconter les abus sexuels faits aux enfants. Vous avez subi des violences sexuelles avant l’âge de 18 ans ? Contactez-nous. Car chaque histoire compte. La vôtre également !

Quelles sont les possibilités de raconter la violence sexuelle ??

La position de la Commission : écouter, croire, agir

Parler ou écrire sur des abus sexuels faits aux enfants peut représenter un défi et un poids importants. Certains d’entre vous se demandent peut-être pourquoi ils devraient témoigner. Nous souhaitons vous encourager à nous parler des actes et de leurs conséquences, de l’inaction des responsables et du silence des autres. Grâce à vos expériences et à vos connaissances, grâce à votre histoire, vous pouvez contribuer à faire changer les choses dans notre société. Nous vous écoutons et lisons vos témoignages.

Grâce aux enseignements que nous en tirerons, nous souhaitons contribuer à améliorer la protection des enfants et des adolescents ainsi que les aides et les droits des adultes qui ont subi des violences sexuelles dans leur enfance ou leur adolescence. Outre les victimes, nous souhaitons également donner la possibilité aux témoins de l’époque, tels que les parents, les proches, les amis ou les enseignants, de raconter les injustices vécues.

1. Il existe différentes possibilités pour raconter ce que l’on a vécu.

2. La Commission traite toutes les histoires de manière confidentielle et les conserve en toute sécurité.

3. La Commission publie les enseignements tirés et les histoires des personnes concernées, sans citer de noms ou de lieux.

« [L’abus], c’est comme un sac à dos que l’on vide petit à petit à chaque fois que l’on en parle. À la fin, le sac à dos est toujours là, mais il ne nous pèse plus autant ».
Une victime
Graphic with quote: "With my story, I would like to encourage survivors to follow their own path."
Portail des histoires : L’histoire de Claudia

Portail des histoires

En janvier 2022, la Commission indépendante a lancé un projet jusqu’ici unique en Allemagne : sur le portail « Des histoires qui comptent » des victimes d’abus sexuels dans l’enfance et l’adolescence témoignent. Plus de 120 témoignages ont été publiés jusqu’à présent. Le portail doit être continuellement étendu et devenir un lieu de mémoire consacré au cheminement des victimes.

Les témoins de l’époque peuvent également raconter leur histoire

Julia Gebrande, membre de la Commission, explique : Au-delà des victimes, d’autres personnes peuvent témoigner des violences sexuelles subies par les enfants et les adolescents. Il peut notamment s’agir de voisin·e·s, d’enseignant·e·s, de personnes du club de sport ou d’un autre centre de loisirs ou encore de parents ou d’ami·e·s des enfants. Les personnes de confiance telles que les thérapeutes ou les collaboratrices et collaborateurs des centres de conseil sont également considéré comme des témoins.


Chiffres actuels


Link zum schriftlichen Bericht über sexuellen Kindesmissbrauch

756

Rapports écrits

Link zur vertraulichen Anhörung über erlebten sexuellen Kindesmissbrauch

1.934

Auditions réalisées


Link zur Seite Infotelefon

Ligne d’assistance téléphonique
0800 40 300 40

gratuite et anonyme
Dans 18 langues

Webanalyse / Datenerfassung

Das Bundesministerium für Familie, Senioren, Frauen und Jugend möchte seine Website fortlaufend verbessern. Dazu wird um Ihre Einwilligung in die statistische Erfassung von Nutzungsinformationen gebeten. Die Einwilligung kann jederzeit widerrufen werden.

Mehr Informationen